Liens d'accessibilité

Course contre la montre pour un candidat unique d'opposition face à Bongo au Gabon


Ali Bongo Ondimba, Washington, 31 mars 2016 (VOA/Idriss Fall)

Ali Bongo Ondimba, Washington, 31 mars 2016 (VOA/Idriss Fall)

L'opposition et la société civile s'activent pour tenter de dégager une candidature unique face au président sortant Ali Bongo Ondimba à douze jours de l'élection présidentielle, ont indiqué lundi un candidat d'opposition et un porte-parole d'un collectif citoyen.

"J'ai proposé aux autres candidats de me rejoindre pour être ce candidat unique", a déclaré à l'AFP l'ancien président de l'Assemblée nationale Guy Nzouba Ndama, l'un des 14 candidats inscrits pour le scrutin à un tour du 27 août.

"Je suis en contact avec Jean Ping, Casimir Oye Mba et Raypond Ndong Sima", a ajouté M. Nzouba Ndama citant les autres trois principaux candidats d'opposition.

"Le public réclame ardemment la candidature unique. Moi je pense qu'ils ont raison", avait déclaré samedi M. Ping, ex-ministre et ex-haut responsable de l'Union africaine, à une journaliste de l'AFP.

"Jean Ping veut être ce candidat unique. S'il ne veut pas être derrière moi, ça va être difficile que les négociations se poursuivent", a reconnu M. Nzouba Ndama, déplorant que "les tractations arrivent un peu tardivement".

Des collectifs citoyens invitent de leur côté les électeurs à une réunion publique mardi près de Libreville pour "la désignation du candidat unique de l'opposition", a indiqué à l'AFP Louis-Patrick Mombo, porte-parole du collectif ciotyen Dynamique unitaire.

Le président sortant Ali Bongo Ondimba, 57 ans, qui a lancé samedi sa campagne officielle en disposant d'importants moyens, apparaît comme le grand favori du scrutin face à ses 13 rivaux.

MM. Nzouba Ndama, Ping et Oye Mba, tous septuagénaires, sont d'anciens barons du pouvoir du président Omar Bongo décédé en 2009. M. Ndong Sima a été le Premier ministre d'Ali Bongo.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG