Liens d'accessibilité

L'UE entame la formation des militaires maliens


Des soldats français s'adressent à des militaires maliens près de Bourem (17 fév. 2013)

Des soldats français s'adressent à des militaires maliens près de Bourem (17 fév. 2013)

570 soldats maliens ont commencé cette préparation devant leur permettre à terme de pouvoir se battre seuls contre les djihadistes.

Coup d’envoi ce mardi à Koulikoro de la formation des militaires maliens par des instructeurs européens...

Un premier contingent de 570 soldats maliens a entamé cette préparation qui devrait leur permettre à terme de pouvoir se battre seuls contre les djihadistes dans le Nord du pays.

Au total, ce sont près de 3000 militaires maliens qui devraient bénéficier de cette formation, précise le lieutenant-colonel Philippe de Cussac, porte-parole de la mission de formation de l'Union européenne au Mali.

Dans un entretien avec le service francophone de la VOA, il a signalé que les militaires maliens recevront une formation spécialisée dans les télécommunications. Le programme de formation vise surtout des éléments de l'artillerie, la cavalerie, les tireurs d'élite les forces spéciales.

Des soldats maliens sur les lieux d'un attentat-suicide à Tombouctou (21 mars 2013)

Des soldats maliens sur les lieux d'un attentat-suicide à Tombouctou (21 mars 2013)



"Il faut surtout une approche différente de leur organisation," a ajouté le porte-parole qui dit avoir constaté un manque de confiance au sein de l'armée malienne.

"Nous sommes ici pour [aider à] reconstruire et refonder l'armée malienne," a-t-il dit.

Quant aux droits de l'Homme, --un domaine dans lequel les militaires maliens ont fait l'objet de maintes critiques--le lieutenant-colonel Philippe de Cussac dit qu'on va essayer d'inculquer que "le militaire est subordonné au politique et de nombreuses heures d'instruction sont prévues sur les droits de la guerre et les droits de l'Homme.

XS
SM
MD
LG