Liens d'accessibilité

Libération de Koulibaly et Sangaré à Abidjan

  • Nicolas Pinault

Mamadou Koulibaly, président du LIDER, à son domicile d'Abidjan, le 5 octobre 2016 (VOA/Nicolas Pinault)

Mamadou Koulibaly, président du LIDER, à son domicile d'Abidjan, le 5 octobre 2016 (VOA/Nicolas Pinault)

Le président du LIDER et le président par intérim du FPI ont été arrêtés après la validation des résultats du référendum par le Conseil constitutionnel. Ils ont été relâchés dans a nuit par la police.

Mamadou Koulibaly et Abdoudramane Sangaré devaient tous les deux participer au meeting du 5 novembre Place Figayo de Yopougon à l'appel du Front du refus et de la Coalition du non.
Ils ont été auditionnés six heures à la préfecture de police en compagnie de leurs avocats. Ils ont été libérés vers 2h du matin ce samedi.

Ces arrestations interviennent alors que le Conseil constitutionnel ivoirien a validé la victoire du "oui" au référendum sur la nouvelle constitution voulue par le président Alassane Ouattara.

"Le projet de Constitution est adopté par 93,42% des voix contre 6,58% et devient la Constitution de la République de Côte d'Ivoire", selon le texte lu par Mamadou Koné, le président du Conseil constitutionnel, qui n'a donc pas modifié les résultats annoncés par la Commission électorale indépendante (CEI).

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG