Liens d'accessibilité

Côte d’Ivoire l’appel à la grève d’Alassane Ouattara semble peu suivi à Abidjan


Alassane Ouattara answers questions from journalists during a press conference at the Golf Hotel in Abidjan, Ivory Coast (File Photo - 06 Jan 2011)

Alassane Ouattara answers questions from journalists during a press conference at the Golf Hotel in Abidjan, Ivory Coast (File Photo - 06 Jan 2011)

M. Ouattara avait exhorté les Ivoiriens à rester chez eux pour accroître la pression sur M. Gbagbo et le forcer à quitter le pouvoir.

Côte d’Ivoire : l’appel à la grève d’Alassane Ouattara semble peu suivi à Abidjan

L’appel du président ivoirien reconnu par la communauté internationale, Alassane Ouattara, à une grève générale contre le président sortant ivoirien Laurent Gbagbo semblait peu suivi, mardi. M. Ouattara avait exhorté les Ivoiriens à rester chez eux pour accroître la pression sur M. Gbagbo et le forcer à quitter le pouvoir.

Toutefois, selon des témoins à Abidjan, la capitale économique, les gens semblaient vaquer à leurs occupations comme à l’accoutumée. La participation à la grève était importante dans les quartiers pro-Ouattara d’Abidjan.

Le médiateur de l’Union africaine, le Premier ministre kenyan Raila Odinga, se trouve à Abidjan pour tenter de résoudre la crise. Il y a des chances que les deux présidents rivaux se rencontrent si certaines conditions sont remplies, a-t-il déclaré, mardi. M. Odinga a qualifié de « très fructueux » les entretiens qu’il a eus hier avec le président sortant Laurent Gbagbo.

Alassane Ouattara, qui a reçu le Premier ministre kényan mardi, avait fait savoir, par le passé, que M. Gbagbo devait, au préalable, abandonner le pouvoir pour qu’une rencontre soit avec lui soit possible.

Pendant ce temps la CEDEAO brandit la menace d’une intervention armée si Laurent Gbagbo continue de s’accrocher au fauteuil présidentiel.

Laurent Gbagbo continue d’avoir accès au compte de la Côte d’Ivoire à la Banque centrale de l’Afrique de l’Ouest, malgré la promesse faite par cette institution de n’honorer que la signature du président-élu Alassane Ouattara. De source proche des deux hommes, M. Gbagbo continue de recevoir de la BECEAO les fonds nécessaires au paiement des salaires civils et militaires.

XS
SM
MD
LG