Liens d'accessibilité

Liberation du journaliste ivoirien interpellé pour outrage au chef de l’Etat


vue d'abidjan

vue d'abidjan

Joseph Titi Gnanhoua a passé cinq jours en détention avant de retrouver sa liberté, annonce sa rédaction.

Le directeur de publication du quotidien ivoirien "Aujourd'hui", proche de l'ex-président Laurent Gbagbo a été placé en détention le 28 juillet à Abidjan, accusé d’"outrage au chef de l'Etat" Alassane Ouattara.

Lassina Kéita, un journaliste d'"Aujourd'hui" a indiqué qu’"aucune charge n'a été retenue contre lui", a expliqué à AFP, Lassina Kéita, un journaliste d'"Aujourd'hui". "Le juge a prononcé un non-lieu", a-t-il affirmé M. Kéita.

Il est reproché à M. Gnanhoua un article mettant en cause M. Ouattarra que le directeur de publication avait publié à la "Une" de son journal le 21 juillet.

XS
SM
MD
LG