Liens d'accessibilité

Côte d'Ivoire: Ouérémi transféré à Abidjan


Le chef de milice burkinabè arrêté samedi dans l’ouest de la Côte d’Ivoire a été transféré à Abidjan, signalent les médias.

Amadé Ouérémi avait d’abord été incarcéré dans la ville de Duékoué, dans l'ouest du pays, après s'être rendu samedi, alors que l’armée ivoirienne convergeait près de sa cachette. Il s'était installé depuis une dizaine d'années avec une centaine d'hommes dans le parc national du Mont Péko. Selon certaines sources, il y cultivait du cacao ; d’autres affirment qu'il s’adonnait au trafic illicite de l’or. Les populations dénonçait son « règne » dans la région. .

Ouérémi et sa milice avaient appuyé les Forces nouvelles pendant la crise de 2010-2011, lorsque l'ancien président Laurent Gbagbo refusait de quitter le pouvoir.

Des groupes de défense des droits humains accusent Ouérémi d’avoir participé à un massacre de partisans de Gbagbo dans la ville de Duékoué en mars 2011. Quelques 3.000 personnes sont mortes suite aux violences survenues pendant la crise post-électorale.

M. Gbagbo attend aujourd’hui d’être jugé par la Cour pénale internationale (CPI).
XS
SM
MD
LG