Liens d'accessibilité

Côte d’ivoire : Le procès des militaires se poursuit


Des soldats des FRCI montent la garde devant une base militaire à Abidjan (11 avril 2011)

Des soldats des FRCI montent la garde devant une base militaire à Abidjan (11 avril 2011)

Ces proches de l’ancien Président Laurent Gbagbo sont accusés de crimes de sang

En Côte d’ivoire, ce qu’on a appelé les grand procès de la crise post-électorale se poursuivent. Depuis mardi, 5 officiers, tous proches de l’ancien Président Laurent Gbagbo, comparaissent devant un tribunal militaire à Abidjan. Ils sont accusés d’assassinat, d’enlèvements et d’atteinte à la sureté de l’Etat.

Par ailleurs, trois anciens chefs rebelles ont été nommés préfets de région, dont Ousmane Coulibaly. Pour une analyse Bagassi Koura a joint notre confrère Newton Ahmed Barry, rédacteur en chef de l’événement à Ouagadougou.



A l’audience de mercredi, le sergent Jean Noel Lago Léo a reconnu son implication dans l’assassinat du colonel à la retraite Adama Dosso, tué en mars 2011.

Bagassi Koura a joint à Abidjan M. Okou Légré, le président de la LIDHO, la Ligue Ivoirienne des Droits de l’Hommes. Il donne son appréciation le déroulement du procès.
XS
SM
MD
LG