Liens d'accessibilité

Côte d'Ivoire : une première usine du chocolat à l'échelle industrielle


Des ouvriers entassent des grains de cacao en Côte d'Ivoire (Reuters)

Des ouvriers entassent des grains de cacao en Côte d'Ivoire (Reuters)

L’usine a été inaugurée lundi à Abidjan. C'est une première pour la Côte d'Ivoire, premier producteur mondial de cacao.

L’usine inaugurée lundi permettra de produire du chocolat sur place à l'échelle industrielle. Elle vise à stimuler et renforcer la consommation locale, selon le président ivoirien, Alassane Ouattara.

"Nous avons souhaité que nous puissions (...) faire du chocolat pour les Ivoiriens, pour les Africains et surtout les Africains de l'ouest", a déclaré M. Ouattara lors de la visite des installations de l’usine.

L'investissement est chiffré à six millions d'euros. La capacité de production de l'usine avoisinera 10.000 tonnes par an.

Patrick Poirrier, PDG et propriétaire du chocolatier Cémoi, estime que la nouvelle chocolaterie permettra aussi aux planteurs ivoiriens d'accéder enfin au plaisir du chocolat.

L'"or brun" représente 22% du PIB de la Côte d'Ivoire, plus de 50% de ses recettes d'exportation, et surtout les deux tiers des emplois et des revenus de la population, selon le groupe de la Banque mondiale.

Plus de six millions de personnes en Côte d'Ivoire vivent de la production du cacao. Pourtant, la consommation du chocolat n'est pas encore dans les habitudes alimentaires.

La Côte d'Ivoire, avec plus de 35% des récoltes mondiales, et une production record de plus de 1,7 million de tonnes en 2014, entend s'imposer dans d'autres secteurs plus lucratifs de cette industrie.

Elle est en train de devenir le numéro un de la transformation des fèves, selon des estimations de l'Organisation internationale du café et du cacao (ICCO).

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG