Liens d'accessibilité

Côte d'Ivoire : un procès contre 14 membres de la garde rapprochée de Gbagbo


Des policiers loyaux à Gbagbo face à des partisans de Ouattara le 16 décembre 2010, à Abidjan.

Des policiers loyaux à Gbagbo face à des partisans de Ouattara le 16 décembre 2010, à Abidjan.

Le parquet militaire a annoncé mercredi, au lendemain de la condamnation de Simone Gbagbo, le jugement de 14 soldats, membres de la garde rapprochée de l'ex-président Laurent Gbagbo.

Le procès de 14 soldats, parmi lesquels un médecin, devra commencer jeudi, selon le parquet.

Les inculpés poursuivis pour leurs responsabilités dans la crise postélectorale de 2010-2011 en Côte d'Ivoire.

"Le tribunal militaire va juger dès jeudi quatorze membres de la garde rapprochée de Gbagbo, dont son médecin militaire", a déclaré le procureur militaire Ange Kessi lors d'une conférence de presse.

"Il s'agit du procès militaire des éléments de la garde républicaine et des soldats en relation avec la crise postélectorale", poursuivis pour "violation de consigne" et "atteinte à la sûreté de l'Etat", a déclaré le procureur militaire Ange Kessi lors d'une conférence de presse.

La veille, la cour d’assise d’Abidjan a condamné l'ex-Première dame Simone Gbagbo à 20 ans de prison.

(L’information traitée dans cet article provient de l’AFP).

XS
SM
MD
LG