Liens d'accessibilité

Côte d'Ivoire :Simone Gbagbo de retour dans le Nord


Mantan ibu negara Pantai Gading Simone Gbagbo adalah perempuan pertama yang didakwa oleh Mahkamah Kejahatan Internasional (foto: Dok).

Mantan ibu negara Pantai Gading Simone Gbagbo adalah perempuan pertama yang didakwa oleh Mahkamah Kejahatan Internasional (foto: Dok).

L'ex-Première dame ivoirienne, transférée la semaine dernière à Abidjan pour raisons médicales, a été reconduite mercredi à Odienné

L'un des avocats de Mme Gbagbo, Me Rodrigue Dadjé, avait fait état du départ de l'ex-Première dame de la clinique d'Abidjan où elle était internée depuis le 2 mai. "Ni les avocats ni la famille ne savent l'endroit où elle a été emmenée", a-t-il dit.

Une autre avocate de Mme Gbagbo, Me Habiba Touré, a dénoncé un "transfert effectué dans la précipitation", y voyant de "graves violations" des droits de l'Homme.

Dans un communiqué, le Front populaire ivoirien a protesté contre l'"enlèvement sous anesthésie" de celle qui fut l'une de ses responsables. Le FPI "dénonce avec force ces agissements d'une autre époque" qui relèvent, selon lui, de la "dictature". Il n'avait pas été possible d'obtenir mercredi soir une réaction des autorités.

Simone Gbagbo est poursuivie par la justice ivoirienne pour génocide et crimes de sang, atteinte à la sûreté de l'Etat et infractions économiques commis lors de la crise qui a fait quelque 3.000 morts après le refus de Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite à l'élection de novembre 2010.

Elle est aussi sous le coup d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI), qui la soupçonne de crimes contre l'humanité.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG