Liens d'accessibilité

Côte d’Ivoire : possible candidature parmi les frondeurs du PDCI-RDA pour contrer Ouattara


Les membres de la coalition au pouvoir du RHDP (LR) Jerome Brou Kablan, Charles Konan Banny, Amara Essy et Kouadio Konan Bertin posent après une conférence de nouvelles à Abidjan Février 26, 2015.

Les membres de la coalition au pouvoir du RHDP (LR) Jerome Brou Kablan, Charles Konan Banny, Amara Essy et Kouadio Konan Bertin posent après une conférence de nouvelles à Abidjan Février 26, 2015.

Quatre ténors du PDCI-RDA, principal parti allié du RDR au pouvoir, forment une "union sacrée" pour éventuellement désigner un candidat unique dans le but de contrer Ouattara.

Dans une interview exclusive à VOA Afrique, Kouadio Konan Bertin, ou KKB, un des quatre frondeurs, affirme que le tsunami politique que connait le PDCI (Parti Démocratique de la Côte d’Ivoire) conduit déjà le parti vers l’éclatement. Et d’indiquer que lui et les trois autres contestataires vont tout faire pour barrer la route à Alassane Ouattara.

Les tensions au sujet de la présidentielle de 2015 s'aggravent de jour en jour, précisément autour de la candidature de l’actuel chef de l’Etat au scrutin présidentiel d’octobre prochain.

Les quatre ténors du parti ont rejeté ce qui est désormais connu comme "l'Appel de Daoukro" du président du PDCI Henri Konan Bédié.

M. Konan Bertin a, dans une de ses réponses, martelé que, lui et trois autres potentiels candidats du PDCI-RDA, ainsi les Ivoiriens dans leur ensemble sont plutôt contre la politique de la vengeance qu’applique, selon lui, le président Alassane Ouattara.

M. Konan Bertin a aussi affirmé que lui et les trois autres candidats sont en train de se concerter et pourraient désigner un seul candidat pour contrer Ouattara.

XS
SM
MD
LG