Liens d'accessibilité

Côte d'Ivoire : démission du Premier ministre Daniel Kablan Duncan et du gouvernement


Daniel Kablan Duncan, le Premier ministre ivoirien a démissionné, 6 janvier 2015

Daniel Kablan Duncan, le Premier ministre ivoirien a démissionné, 6 janvier 2015

Le président Alassane Ouattara a accepté mercredi la démission du Premier ministre Daniel Kablan Duncan et de son gouvernement, deux mois après le début de son second mandat.

La décision devrait conduire à "plus d'efficacité", selon le président ivoirien.

"J'en prends acte (de la démission). La mise en place du nouveau gouvernement aura comme objectif une plus grande cohésion pour plus d'efficacité dans l'action gouvernementale", a déclaré M. Ouattara, après avoir reçu la démission de M. Kablan Duncan avant le début de ce qui devait être le premier conseil des ministres de l'année.

Un remaniement gouvernemental était attendu depuis plusieurs semaines en Côte d'Ivoire, selon la presse et les observateurs.

M. Ouattara avait reconduit le gouvernement après avoir été facilement réélu dès le premier tour le 25 octobre dernier pour un second mandat, louant son travail et ses réalisations. Mais il avait en même temps confié à plusieurs reprises vouloir "rajeunir" l'équipe gouvernementale et y intégrer plus de femmes.

Mercredi, M. Ouattara a "félicité" le Premier ministre sortant pour "sa (votre) compétence, son (votre) leadership et son (votre) action à la tête du gouvernement" et les autres membres du gouvernement "pour la bonne conduite des affaires de l'Etat" qui ont permis "le plébiscite" de l'élection présidentielle où il a obtenu plus de 83% des voix.

Auparavant, M. Kablan Duncan avait brièvement pris la parole pour annoncer sa décision.

"Au cours du dernier conseil des ministres de 2015 le 23 décembre, vous (le président Ouattara) avez exprimé votre volonté d'insuffler une nouvelle dynamique à l'action gouvernementale en procédant au réaménagement du gouvernement pour davantage d'efficacité dans la prise en charge des préoccupations essentielles de nos concitoyens".

"Conformément, donc à cette préoccupation, et, à l'entame de votre deuxième mandat, je voudrais comme le veut la tradition, vous présenter ma démission en qualité de Premier ministre (...) ainsi que la démission du gouvernement", a-t-il ajouté.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG