Liens d'accessibilité

Les Etats-Unis se relancent à la Copa America 2016


Juergen Klinsmann, sélectionneur des Etats-Unis lors du mondial 2014.

Juergen Klinsmann, sélectionneur des Etats-Unis lors du mondial 2014.

Les Etats-Unis ont puni le Costa Rica 4 à 0 à Chicago.

Les Etats-Unis ont superbement réagi après leur inquiétante défaite dans le match d'ouverture de la Copa America 2016 face à la Colombie (2-0), en punissant le Costa Rica 4 à 0, mardi à Chicago.

Clint Dempsey a rassuré dès la 9e minute les supporteurs américains et ses coéquipiers avec le 50e but de sa carrière en sélection américaine.

"Team USA", largement dominée par la Colombie vendredi dernier, a monopolisé le ballon en première période face à une décevante sélection costaricienne.

Jermaine Jones a concrétisé cette domination à la 37e minute, puis Bobby Wood a porté le score à 3-0 juste avant la pause.

L'entrée en jeu de Jose Salvatierra et Randall Azoleifa, pour les décevants Christian Gamboa et Joel Campbell a permis au Costa Rica, quart-de-finaliste de la dernière Coupe du monde au Brésil, de retrouver un peu de prestance, mais les Etats-Unis ont ajouté un dernier but par Graham Zusi, entré en cours de jeu, en fin de match (87).

Grâce à ce succès, les Etats-Unis sont revenus à la hauteur de la Colombie qui affronte dans la soirée le Paraguay.

Ils se sont également donnés un peu d'air vis à vis de leurs supporteurs, de plus en plus critique à l'égard de Jürgen Klinsmann.

Le sélectionneur allemand de "Team USA", en poste depuis 2011, joue gros lors de ce tournoi exceptionnellement organisé hors d'Amérique du Sud: sa cote a plongé depuis la 4e place de son équipe dans la Gold Cup 2015, l'été dernier déjà à domicile.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG