Liens d'accessibilité

Copa America 2016: Etats-Unis - Colombie, plus qu'un lot de consolation


Un supporter américain avant le match des demi-finales entre les Etats-Unis et l'Argentine (0-4), 21 juin 2016, Houston, Texas

Un supporter américain avant le match des demi-finales entre les Etats-Unis et l'Argentine (0-4), 21 juin 2016, Houston, Texas

Trois semaines après s'être rencontrés pour donner le coup d'envoi du tournoi, les Etats-Unis et la Colombie se retrouvent pour la "consolante", à la veille du choc pour le titre entre l'Argentine et le Chili.

Les Etats-Unis ont l'occasion de finir sur une bonne note "leur" Copa America 2016 face à la Colombie lors du match pour la 3e place, samedi (20h00 locales, dimanche 02h00 françaises, 00h00 GMT) à Glendale (Arizona).

Trois semaines après s'être rencontrés pour donner le coup d'envoi du tournoi, les Etats-Unis et la Colombie se retrouvent pour la "consolante", à la veille du choc pour le titre entre l'Argentine et le Chili.

"Team USA", battue 2 à 0 le 3 juin à Santa Clara (Californie), a beaucoup plus à perdre, ou à gagner, de ce dernier match.

Même si elle a enchaîné trois victoires (Costa Rica 4-0, Paraguay 1-0 et Equateur 2-1) pour atteindre le dernier carré d'une Copa America pour la deuxième fois de son histoire, l'équipe de Jürgen Klinsmann reste sur un cinglant revers face à l'Argentine de Lionel Messi (4-0).

Elle a battu les équipes qu'elle étaient censées battre, mais n'a pas réussi d'exploit, ou même à inquiéter la Colombie et l'Argentine.

"Il faut finir ce tournoi en beauté, on le doit à nos supporters, c'est une question de fierté aussi", a espéré Michael Bradley, le capitaine américain.

-'Déterminé et ambitieux'-

"J'espère qu'on va montrer dans ce match pour la 3e place qu'on a tiré les leçons de la défaite contre l'Argentine: pour battre ce genre d'équipe, il faut être au top physiquement et surtout ne pas avoir trop de respect", a déclaré Klinsmann qui, contesté en début du tournoi, a fait sans doute taire ses détracteurs au moins pour quelques semaines.

"On est déterminé et ambitieux (...), on veut gagner ce match", a poursuivi l'ancien international allemand qui récupérera Jermaine Jones, Alejandro Bedoya et Bobby Woods, absents sur suspension contre l'Argentine.

De son côté, la Colombie peut, en cas de succès, décrocher son meilleur résultat dans la doyenne des compétitions continentales depuis son seul sacre, en 2001 à domicile.

La sélection dirigée par José Pékerman est revancharde après sa demi-finale perdue contre le Chili (2-0) durant laquelle elle n'a pas eu l'impression d'avoir pu s'exprimer pleinement.

Elle a complètement raté son premier quart d'heure, en concédant deux buts, puis est resté coincée pendant deux heures dans son vestiaire à cause de trombes d'eau, avant d'être réduite à dix à l'heure de jeu.

James Rodriguez, très critiqué par la presse colombienne pour son rendement décevant (2 buts), pourrait passer ses nerfs sur la défense américaine.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG