Liens d'accessibilité

COP21 : "optimiste", Barack Obama s'envole pour Paris


Obama à Washington le 25 novembre 2015. (AP Photo/Susan Walsh)

Obama à Washington le 25 novembre 2015. (AP Photo/Susan Walsh)

Le président américain considère la COP21, qui s'ouvre ce dimanche à Paris, comme "une occasion pour le monde de s'afficher uni et de montrer que nous ne renoncerons pas à bâtir un meilleur avenir pour nos enfants".

Le président américain Barack Obama a quitté Washington dimanche pour participer à la 21e conférence de l'ONU sur le climat à Paris qui vise à conclure un accord pour enrayer la hausse de la température mondiale.

L'avion présidentiel Air Force One a décollé en fin de matinée de la base militaire d'Andrews, près de la capitale fédérale.

M. Obama, qui a fait du climat l'une des priorités de ses deux mandats, était présent lors du sommet de Copenhague en 2009 qui avait accouché d'une décevante déclaration a minima. Il espère cette fois un épilogue plus ambitieux.

"Je suis optimiste sur ce que nous pouvons accomplir parce que j'ai déjà vu l'Amérique faire d'incroyables progrès ces sept dernières années", a écrit le président américain sur sa page Facebook quelques minutes avant de s'envoler pour Paris.

Ce sommet représente également l'"occasion d'être solidaire avec notre plus vieil allié, seulement deux semaines après les attaques barbares commises là-bas", a-t-il ajouté.

Au lendemain des attentats du 13 novembre qui ont endeuillé Paris, il fut le premier à confirmer qu'il participerait à la grand-messe du climat aux côtés de quelque 150 autres dirigeants.

"C'est également une occasion pour le monde de s'afficher uni et de montrer que nous ne renoncerons pas à bâtir un meilleur avenir pour nos enfants", a insisté M. Obama.

Le président américain doit passer deux journées à Paris, au cours desquelles il a prévu plusieurs rencontres bilatérales avec - entre autres - le président chinois Xi Jinping et le Premier ministre indien Narendra Modi.

Les travaux de la COP21 devaient commencer dès dimanche, son président, le chef de la diplomatie française Laurent Fabius, ayant convoqué une assemblée plénière pour définir la feuille de route des négociateurs avant l'ouverture officielle.

AFP

XS
SM
MD
LG