Liens d'accessibilité

COP21 : une étape clé franchie avec une ébauche d'accord sur le climat


Une participante arrive à la COP21, au Bourget, le 3 décembre 2015. (AP Photo/Francois Mori)

Une participante arrive à la COP21, au Bourget, le 3 décembre 2015. (AP Photo/Francois Mori)

Le texte de 48 pages adopté samedi par les négociateurs comporte encore de très nombreuses options que les politiques devront trancher pour aboutir à l'adoption d'un pacte universel d'ici vendredi prochain.

La conférence mondiale sur le climat a franchi une étapé clé, samedi 5 décembre, avec la remise d'une ébauche de texte d'accord, en vue d'un pacte universel entre 195 pays contre le réchauffement de la planète censé être conclu la semaine prochaine à Paris.

"Nous disposons d'une nouvelle base de négociations acceptée par tous (...) Il s'agit d'écrire la suite", a déclaré la négociatrice française Laurence Tubiana, devant les délégations réunies au Bourget.

Le texte adopté à l'issue d'une semaine de tractations entre négociateurs du monde entier compte 48 pages et comporte encore de très nombreuses options que les politiques devront trancher à partir de lundi pour aboutir à l'adoption d'un pacte universel d'ici vendredi prochain.

Les ministres prennent le relais lundi

Les ministres des différents pays doivent prendre le relais des négociateurs lundi.

"Le travail n'est pas fini, des questions politiques majeures restent à trancher. Il nous faudra toute notre énergie, intelligence, capacité de compromis, capacité de voir loin pour pouvoir arriver à notre résultat", a ajouté Laurence Tubiana.

"Comme disait Nelson Mandela, ça a toujours l'air impossible jusqu'à ce que ce soit fait", a commenté Nozipho Mxakato-Diseko, la délégué sud-africaine qui préside le G77 + Chine, le groupe des pays en développement.

Objectif : limiter le réchauffement à 2°C

La quasi-totalité des 195 pays présents à la COP21 ont présenté les mesures qu'ils entendent prendre contre le changement climatique. Or, même à un rythme moins soutenu, les émissions de gaz à effet de serre vont continuer de progresser, plaçant le monde sur une trajectoire d'un réchauffement de +3°C par rapport à l'ère pré-industrielle, quand l'objectif est de le limiter à 2°C.

Au-delà, les scientifiques promettent des impacts irréversibles (sécheresses, inondations accrues, baisse des rendements agricoles, érosion des côtes...).

Un des objectifs de l'accord de Paris est donc de bâtir un mécanisme de révision de ces engagements --très probablement tout les cinq ans-- pour bloquer la hausse du mercure au niveau souhaité.

Après Di Caprio, Sean Penn en hôte de la COP21

En marge de la conférence se tient samedi la Journée de l'Action (Action Day), qui doit réunir sur le site de la conférence (COP21) plusieurs dizaines de personnalités du monde entier mobilisées dans la lutte contre le changement climatique.

Après Leonardo di Caprio et Robert Redford, accueillis vendredi au sommet des maires à Paris, Sean Penn sera l'hôte de la COP21. ll devrait prendre la parole sur la forêt.

La journée sera clôturée par le président François Hollande qui s'entretiendra également avec l'ancien vice-président américain Al Gore, prix Nobel de la paix en 2007, avec le Giec, les scientifiques qui ont tiré la sonnette d'alarme sur le climat.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG