Liens d'accessibilité

Coup d’envoi de la seconde édition du sommet YALI à Washington


Le président Barack Obama parlant à la deuxième édition de YALI, le 3 aout 2015, à Washington

Le président Barack Obama parlant à la deuxième édition de YALI, le 3 aout 2015, à Washington

Le chef de l’exécutif américain a souhaité une chaleureuse bienvenue aux 500 jeunes leaders conviés à Washington pour ce sommet YALI 2015. Rappelant son récent séjour au Kenya et en Ethiopie, le président s’est dit résolument optimiste au sujet du continent.

"Bien que l’Afrique continue d’être confrontée à de nombreux défis, l’Afrique est un continent en marche, c’est l’une des régions du monde connaissant la plus rapide croissance, et les projections situent la croissance de la classe moyenne africaine à plus d’un milliard de consommateurs", a souligné le président Obama.

Pour Barack Obama, la jeunesse africaine est le moteur de cette transformation du continent, qui s’est traduite par des gains sur divers fronts, notamment la lutte contre les maladies et la pauvreté.

Le chef de l’exécutif américain a cité plusieurs jeunes Africains qui contribuent au développement de leurs pays et de leurs communautés. L’Initiative YALI vise justement à leur donner l’accès aux ressources dont ils ont besoin pour réaliser leurs projets et travailler ensemble sur des idées novatrices, a-t-il affirmé sous une valse d’applaudissements.

Barack Obama a annoncé la mise en œuvre de sa promesse, l’année dernière, d’ouvrir des centres régionaux de leadership du programme YALI en Afrique. "Au Kenya, j’ai eu l’occasion de visiter le centre régional de leadership de Nairobi. Et ce matin, nous avons ouvert un centre régional à Accra. Deux autres ouvriront leurs portes d’ici la fin de l’année à Pretoria et Dakar, " a-t-il rappelé.

Des compagnies comme Microsoft, Proctor & Gamble, Master Card et bien d’autres (encore) se sont engagés à fournir plus de 80 millions de dollars d’aide financière et matérielle à ces centres.

Il ne s’agit pas uniquement de faire venir des jeunes leaders africains à Washington, a fait savoir le président Obama, à l’attention des jeunes leaders présents. "Jusqu’à 80 jeunes leaders américains rejoindront le programme YALI pour se rendre en Afrique et apprendre de vous et de vos pays, » a déclaré le chef de l’exécutif américain", a-t-il promis.

Le réseau YALI, l’initiative du président Barack Obama pour les jeunes leaders africains, compte maintenant plus de 140 mille membres, et le président Obama a annoncé que le nombre de jeunes participants au sommet annuel de Washington passera de 500 cette année à un millier l’année prochaine.

XS
SM
MD
LG