Liens d'accessibilité

Les Etats-Unis à l’heure des conventions


Inauguration du podium de la convention de Tampa

Inauguration du podium de la convention de Tampa

La campagne présidentielle américaine est sur le point de franchir une nouvelle étape avec les conventions démocrate et républicaine. Les Républicains se réuniront à Tampa, en Floride, à compter de lundi, 27 août, pour désigner officiellement Mitt Romney comme leur candidat à la Maison-Blanche.

Quant aux Démocrates ils se retrouveront à Charlotte, en Caroline du Nord la semaine suivante pour confirmer le président Barack Obama dans sa quête d’un second mandat.
Mitt Romney et son épouse Ann

Mitt Romney et son épouse Ann

En attendant, les publicités négatives des deux côtés ont inondé les ondes des télévisions, et les candidats accusent le coup personnellement.

« L'autre côté a décidé que le compromis est un mot sale. Et ils passent beaucoup de temps à essayer de me battre au lieu de faire avancer le pays », dit le président Obama ; ce à quoi son adversaire républicain présumé, Mitt Romney répond : «Alors, Monsieur le Président, retournez donc à Chicago avec votre campagne de la division, de la colère et de la haine et laissez-nous reconstruire et réunir l'Amérique. »

Mitt Romney a excité les conservateurs avec son choix comme colistier de Paul Ryan un député républicain du Wisconsin.

Mais les démocrates s'en prennent à des plans que M. Ryan avait proposés par le passé pour reformer le Medicare, le programme gouvernemental de soins de santé pour les personnes âgés. « Nous savons donc maintenant que l'espoir et le changement se sont transformés en attaques et en accusations. Nous n'allons pas blâmer les autres. Nous allons assumer nos responsabilités », a dit Paul Ryan.

Le président Barack Obama et sa famille

Le président Barack Obama et sa famille


A la convention républicaine de Tampa, Mitt Romney aura une chance de se présenter à nouveau aux électeurs, selon l'analyste Norman Ornstein.

« Romney a maintenant l'occasion de montrer qu'il n'est pas cet homme impérieux, mesquin, homme riche au-dessus des réalités, mais plutôt une personne chaleureuse et familiale, qui se soucie des autres et qui est quelqu'un de suffisamment compétent pour aller de l'avant », a expliqué Norman Ornstein.

Les sondages montrent que le président Obama est plus sympathique que Romney, mais politiquement vulnérable en raison du mauvais état de l'économie.

Dans le temps, les conventions choisissaient effectivement les candidats mais, depuis, elles ont changé, estime Peter Brown de l’institut de sondage de l’université Quinnipiac. «Elles sont une façon de présenter chaque parti sous son meilleur jour, et c'est une façon de dire aux électeurs, voici ce qu’est le parti, voici qui est-ce le candidat, et voici ce qu’il représente », dit-il.

Après les conventions, la prochaine étape majeure de la campagne sera une série de débats entre les candidats. Le premier aura lieu le 3 octobre.
XS
SM
MD
LG