Liens d'accessibilité

Convention républicaine : les présents, les absents


Une femme porte un drapeau en soutien de Donald Trump lors de la convention républicaine, Cleveland, le 18 juillet 2016 (VOA/Nicolas Pinault)

Une femme porte un drapeau en soutien de Donald Trump lors de la convention républicaine, Cleveland, le 18 juillet 2016 (VOA/Nicolas Pinault)

L'investiture de Donald Trump comme candidat républicain à l'élection présidentielle américaine lors de la convention de Cleveland ne fait pas que des heureux dans un parti qui a du mal à accepter cet outsider imprévisible et polémique.

La liste des intervenants, mais aussi des absents à Cleveland (Ohio, nord), témoigne d'un parti à l'unité fragile, inquiet non seulement pour la présidentielle, mais aussi pour les autres élections à venir.

Certains grands noms républicains sont absents. Et pas non plus de paillettes "showbiz" comme le rêvait l'ancienne star de télé-réalité qui avait confié trouver le format des conventions "ennuyeux".

Voici la liste des principaux intervenants, selon le parti républicain. Et celle des principaux absents.

INTERVENANTS

- LUNDI, journée consacrée à "rétablir la sécurité en Amérique".

Melania Trump, épouse de Donald Trump.

Michael Flynn, général à la retraite ; Joni Ernst, ancienne militaire et sénatrice de l'Iowa; Rick Perry, ancien gouverneur du Texas; Scott Baio, acteur et producteur; John Tiegen, ex-militaire survivant de l'attaque de Benghazi en 2012; Tom Cotton, sénateur de l'Arkansas; Jeff Sessions, élu de l'Alabama et premier sénateur à avoir apporté son soutien à Donald Trump; Rudy Giuliani, ancien maire de New York.

- MARDI, journée consacrée à "refaire travailler l'Amérique"

Tiffany Trump, fille cadette de Trump, et Donald Trump Jr., son fils et vice-président de l'organisation Trump.

Mitch McConnell, chef de la majorité au Sénat.

Paul Ryan, président de la Chambre des représentants et troisième personnage politique des Etats-Unis.

Chris Christie, gouverneur du New Jersey, qui espérait devenir le colistier de Trump.

Kerry Woolard, gérante des vignes Trump, Natalie Gulbis, joueuse professionnelle de golf, Ben Carson, candidat malheureux aux primaires.

MERCREDI, journée consacrée à "rendre à l'Amérique sa place de numéro un"

Mike Pence, gouverneur de l'Indiana, choisi par Trump pour être son éventuel vice-président.

Eric Trump, fils de Trump et vice-président de l'organisation Trump.

Newt Gingrich, figure du parti républicain, avait été pressenti pour être colistier.

Eileen Collins, première femme astronaute à piloter une navette spatiale, Scott Walker, gouverneur du Wisconsin, défait aux primaires, et les sénateurs de Floride Marco Rubio et du Texas Ted Cruz, également battus aux primaires.

JEUDI, journée consacrée à "rendre son unité à l'Amérique"

Donald Trump.

Ivanka Trump, sa fille et vice-présidente de l'organisation Trump.

Jerry Falwell Jr., leader évangélique.

Peter Thiel, cofondateur de PayPal, premier intervenant ouvertement gay à s'exprimer lors d'une convention républicaine.

Reince Priebus, président du comité national républicain (RNC).

LES ABSENTS

Les anciens présidents républicains George Bush et George W. Bush. Jeb Bush, candidat défait aux primaires.

Les anciens candidats républicains à la présidence Mitt Romney (2012) et John McCain (2008).

John Kasich, gouverneur de l'Ohio et ex-candidat aux primaires, qui est à Cleveland mais est seulement brièvement apparu lundi par vidéo.

Plusieurs sénateurs d'Etats clés, inquiets pour leur réélection (dont Pat Toomey en Pennsylvanie et Rob Portman dans l'Ohio).

Avec AFP

XS
SM
MD
LG