Liens d'accessibilité

Etats-Unis : le Congrès se réjouit de la mort de Ben Laden


Le Congrès américain

Le Congrès américain

Républicains et démocrates au Congrès ont salué les forces américaines et les services de renseignement pour la réussite de leur mission dimanche, qui a abouti à la mort violente d’Oussama Ben Laden dans sa résidence fortifiée au Pakistan.

Le Congrès américain a accueilli avec satisfaction la nouvelle de la mort d’Oussama Ben Laden, tout en mettant en garde contre la menace terroriste. A Capitol Hill, le siège du Congrès, des législateurs républicains ont félicité en particulier Barack Obama et son prédécesseur George Bush pour leur rôle dans la disparition du terroriste international.

Républicains et démocrates au Congrès ont salué les forces américaines et les services de renseignement pour la réussite de leur mission dimanche, qui a abouti à la mort violente d’Oussama Ben Laden dans sa résidence fortifiée au Pakistan.

Le président de la Chambre des représentants, John Boehner

Le président de la Chambre des représentants, John Boehner

« La mort d’Oussama Ben Laden est un grand moment dans la guerre contre l’extrémisme radical et le terrorisme, et un évènement crucial pour des personnes à travers le monde qui ont connu la terreur d’Al-Qaïda et de Ben Laden… Je souhaite également louer les efforts du Président Obama et du Président Bush ayant permis que justice soit faite », a déclaré, d’une voix grave, le président républicain de la Chambre des Représentants, John Boehner.

Le Représentant démocrate du Tennessee Steve Cohen a, quant à lui, reconnu le seul mérite de l'actuel président en tant que commandant suprême des forces armées américaines. « La mission est finalement accomplie. La mission de l’après-11 septembre était de mettre la main sur Oussama Ben Laden, et c’est ce que nos troupes ont réussi, de facon spectaculaire », a-t-il déclaré.

Les Forces spéciales américaines à l'oeuvre en Afghanistan (Archives)

Les Forces spéciales américaines à l'oeuvre en Afghanistan (Archives)

A part ces quelques différences d’accent sur la question du mérite, les parlementaires américains des deux partis sont parvenus momentanément à oublier leurs différends politiques pour honorer la mémoire des victimes du 11 septembre 2001, attentat perpétré par al Qaida, et se montrer soulagés de la mort du chef de ce réseau terroriste.

XS
SM
MD
LG