Liens d'accessibilité

RDC : Eugène Diomi Ndongala refait surface


Lambert Mende, dans ses bureaux à Kinshasa (novembre 2011)

Lambert Mende, dans ses bureaux à Kinshasa (novembre 2011)

Le ministre des Médias, Lambert Mende, dément catégoriquement la thèse de l'arrestation du député de l'opposition qui avait disparu en juin

La Démocratie Chrétienne congolaise a sorti un communiqué pour informer l’opinion tant nationale qu’internationale que son Président national Eugène Diomi Ndongala, enlevé le 27 juin dernier, « par les services de sécurité et détenu au secret pendant 100 jours », a été libéré dans la nuit de mercredi à jeudi (vers 01h00 du matin) près de la capitale congolaise, sur la route de Matadi.

La« libération » du député Ndongala intervient plus de trois mois après sa disparation. On l’avait accusé de viol de deux mineures… mais il est aussi connu pour ses prises de position très critiques vis-à-vis du pouvoir de Kabila. Georges Alula est un homme politique congolais, un ancien candidat à la présidence, qui vit maintenant aux États-Unis. Il voit un lien indiscutable entre la réapparition de l'élu du Kivu et l'ouverture, vendredi, du sommet de la francophonie.

Cependant, le gouvernement congolais continue de nier toute implication dans cette affaire. Ecoutez la réaction du ministre des Medias, chargé des Relations avec le Parlement et de l'Initiation à la Nouvelle Citoyenneté, Lambert Mende Omalanga, sur la VOA.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG