Liens d'accessibilité

Congo : l’opposition, contre la révision de la Constitution, exige un dialogue international


Le président de la République du Congo Denis Sassou Nguesso

Le président de la République du Congo Denis Sassou Nguesso

Les partis d’opposition ont publié vendredi un mémorandum adressé au président Denis Sassou Nguesso dans lequel ils dénoncent dénonce la tentative de changer la Constitution et appellent à dialogue international sur l’élection présidentielle de 2016.

Le document est signé par une vingtaine des partis d’opposition, associations et personnalités de l’opposition congolaise.

Les signataires qualifient de "démarche illégale" la démarche du président Sassou visant à changer la Constitution enfin de briguer un troisième mandat.

"L'opposition et le peuple dans sa grande majorité jugent le débat sur le changement de la Constitution irresponsable et inopportun", affirme-t-il.

Les opposants appellent M. Sassou à "prendre toutes les dispositions nécessaires pour la tenue d'un dialogue, avec la participation de la communauté internationale, dont l'objet portera sur la gouvernance électorale dans la perspective de l'élection présidentielle de 2016".

Les signataires du mémorandum ont constitué une plateforme appelée Front républicain pour le respect de l'ordre constitutionnel et l'alternance démocratique en 2016 (FROCAD).

XS
SM
MD
LG