Liens d'accessibilité

Congo-Brazzaville : Sassou annonce un référendum sur une nouvelle constitution


Le président congolais Denis Sassou Nguesso

Le président congolais Denis Sassou Nguesso

La décision tombe un peu plus de deux mois après un dialogue national qui n’avait pas pu faire l’unanimité autour de la question d’un éventuel troisième mandat du président congolais.

Le président Sassou Nguesso explique, dans un message diffusé hier soir à la radio-télévision nationale congolaise, qu’il voudrait que le peuple tranche.

"J'ai décidé de donner la parole directement au peuple afin qu'il se prononce sur le projet de loi énonçant les principes fondamentaux de la République, définissant les droits et devoirs des citoyens et fixant les nouvelles formes d'organisation et les nouvelles règles de fonctionnement de l'État", affirme Sassou Nguesso.

La Constitution actuelle interdit au chef de l’Etat congolais de briguer un troisième mandat. En juillet dernier, un dialogue national boycotté par une partie de l’opposition n’a pas pu prendre une option sur la question.

Denis Sassou Nguesso est au pouvoir depuis 1979. Il y est revenu après un deuxième coup d’Etat à l’issue d’une défaite aux élections en 1992. Sa courte éclipse à la tête du pays était de cinq années, soit de 1992 en 1997.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG