Liens d'accessibilité

Congo-Brazzaville : pas de consensus au terme du dialogue national


Denis Sassou Nguesso,président de la République du Congo

Denis Sassou Nguesso,président de la République du Congo

Plusieurs tendances se sont dégagées vendredi à la clôture de ces assises. Mais la majoritaire semble plutôt favorable à l'èlaboration d’une nouvelle Constitution devant permettre au président Denis Sassou Nguesso de briguer un troisième mandat.

Le communiqué final reconnait dans sa dernière ligne qu’il n’y a pas eu de consensus.

Les participants s’en remettent ainsi au chef de l’état qui a convoqué le dialogue pour qu’il décide, a indiqué que le correspondant de VOA Afrique sur place.

Une tendance intermédiaire souhaite plutôt une révision de la Constitution. Elle soutient elle-aussi la suppression de la limitation du nombre de mandats et milite pour que l'âge maximal des candidats à la présidentielle soit illimité, et qu'un nouveau gouvernement soit mis sur pieds.

La dernière tendance s’oppose, quant à elle, à tout changement. Pour elle, ni révision constitutionnelle ni changement de Constitution ne doivent être opérés.

Ecoutez le commentaire de Ngouella Nngusu:

XS
SM
MD
LG