Liens d'accessibilité

Conclave sur les moyens de compenser les ouvriers du textile au Bangladesh


Les ruines du bâtiment Rana Plaza à Savar, au Bangladesh, le 2 mai 2013

Les ruines du bâtiment Rana Plaza à Savar, au Bangladesh, le 2 mai 2013

L’industrie textile était en conclave à Genève pour deux jours, en vue de négocier des compensations aux victimes des deux catastrophes mortelles survenues au cours des douze derniers mois dans les usines de vêtements Tazreen et Rana Plaza au Bangladesh.

Plus de 1.100 personnes ont été tuées quand l’usine de Rana Plaza, un bâtiment de huit étages, s'est effondrée en avril, et 112 travailleurs ont péri dans l’incendie de l'usine de Tazreen en novembre dernier. Les analystes affirment que les familles des victimes pourraient obtenir environ 33.000 dollars chacune.

Les discussions, qui se sont déroulées à huis clos à l'Organisation internationale du travail (OIT), rassemblaient l'Association bangladaise des fabricants et exportateurs de textile (BGMEA), diverses ONGs, ainsi que douze marques du côté des industriels du textile.
XS
SM
MD
LG