Liens d'accessibilité

Côte d’Ivoire : concertations pour un redémarrage du processus électoral


Les opposants Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara

Les opposants Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara

Le président Gbagbo a rendu visite lundi à Henri Konan Bédié et les quatre leaders du RHDP se sont réunis le même jour pour analyser la situation politique ivoirienne

En Côte d’Ivoire la querelle sur le fichier électoral continue de défrayer la chronique. La jeunesse du PDCI a programmé de marcher le 15 mai pour exiger la fixation de la date du prochain scrutin présidentiel. Le président Laurent Gbagbo a rendu hier visite à son prédécesseur Henri Konan Bédié. Les deux hommes ont procédé à un tour d’horizon de la conjoncture nationale. A l’issue de cette audience, le premier ministre Soro a donné les précisions suivantes.
Il y a eu une convergence de points de vue qui permet de faire des progrès, non seulement dans le sens de l’organisation d’élections, mais aussi dans le sens de la réunification de notre pays, ce qui, somme toute va sceller la paix durable pour notre pays.
Le chef du gouvernement ivoirien a salué au passage l’esprit de dialogue et l’initiative ivoirienne d’aller au-devant des problèmes.
Les quatre principaux leaders du Rassemblement des houphouétistes se sont retrouvés lundi soir pour évaluer la situation qui prévaut. Les opposants ivoiriens accusent Laurent Gbagbo de retarder volontairement les élections pour se maintenir au pouvoir. La meilleure solution pour sortir de l’impasse actuelle, dit le président du directoie du RHDP, Alphonse Djédjé, Mady consiste à préserver les acquis :
Le directoire du RHDP exige le respect scrupuleux du mode opératoire consensuel, pour toute réclamation sur la liste électorale et déclare qu’il ne tolèrerait pas de radiations arbitraires et fantaisistes qui priverait des citoyens de leur nationalité.



XS
SM
MD
LG