Liens d'accessibilité

Commerce: les Etats-Unis ne sauraient s'isoler, selon Obama


Le président Barack Obama, lors de son point de presse avec le Premier ministre Italien (Reuters/Jonathan Ernst)

Le président Barack Obama, lors de son point de presse avec le Premier ministre Italien (Reuters/Jonathan Ernst)

« Nous ne pouvons pas bloquer la mondialisation sur nos côtes », a déclaré le président américain. « Il faut l’intégrer, et faire concurrence ».

Les Etats-Unis ne peuvent s’isoler du reste du monde, a constaté le président Barack Obama vendredi. Il s’exprimait lors d'une conférence de presse avec le Premier ministre italien, Matteo Renzi.

« Nous ne pouvons pas bloquer la mondialisation sur nos côtes », a-t-il déclaré. « Il faut l’intégrer, et faire concurrence ».

C’était la première fois que le président américain s’exprimait sur la question, suite à la conclusion d’une alliance entre républicains et démocrates au Congrès pour faire adopter un accord commercial controversé, appelé le « Trade Promotion Authority (TPA) ».

Le sénateur Orrin Hatch et le député Paul Ryan, des républicains, ont modifié cette semaine le texte du TPA pour y ajouter des dispositions visant à protéger les droits humains, à rendre le contenu du projet de loi public, et autres concessions. Cela, pour gagner le soutien du sénateur Ron Wyden, influent démocrate à la commission des Finances du Sénat.

« À bien des égards », a constaté M. Obama, « il s’agit de l'autorité la plus ambitieuse et progressive pour la promotion du commerce que nous ayons vu présentée au Congrès ».

XS
SM
MD
LG