Liens d'accessibilité

Présidentielle ivoirienne : le président Gbagbo et Alassane Ouattara en tête selon les premiers résultats


Des responsables électoraux ivoiriens à l'oeuvre le 31 octobre

Des responsables électoraux ivoiriens à l'oeuvre le 31 octobre

La Commission électorale indépendante (CEI) de la Côte d’Ivoire a commencé à donner les résultats de la présidentielle du 31 octobre 2010. Après décompte de 2,2 millions de suffrage sur un total de 5,7 millions d’électeurs inscrits, le président Laurent Gbagbo et l’ancien Premier ministre Alassane Ouattara sont crédités de 35% des voix chacun. L’ancien président Henri Konan Bédié vient en troisième position avec 27% des voix. Si aucun des candidats ne remporte la majorité absolue des voix, un second tour mettra aux prises les deux meilleurs.

Mardi, le chef d’état-major de l’armée ivoirienne, le général Philippe Mangou, a lancé un appel au calme. « Malheureusement, le constat que nous faisons dans l’attente des résultats, et cela bien que les éléments des forces de défense et de sécurité aient investi toute la ville d’Abidjan et même occupé certains points sensibles, c’est qu’une certaine psychose s’est emparé de la population », a-t-il déclaré.

Le général Magou a appelé la population à vaquer à ses occupations comme à l'accoutumée. Une force combinée composée des troupes gouvernementales et des anciens rebelles est déployée et les Casques bleus sont aussi sur place pour prévenir toute violence durant la publication des résultats, a-t-il indiqué.

La Commission électorale indépendante (CEI) de la Côte d’Ivoire a commencé à donner les résultats de la présidentielle du 31 octobre 2010. Après décompte de 2,2 millions de suffrage sur un total de 5,7 millions d’électeurs inscrits, le président Laurent Gbagbo et l’ancien Premier ministre Alassane Ouattara sont crédités de 35% des voix chacun. L’ancien président Henri Konan Bédié vient en troisième position avec 27% des voix. Si aucun des candidats ne remporte la majorité absolue des voix, un second tour mettra aux prises les deux meilleurs.

Mardi, le chef d’état-major de l’armée ivoirienne, le général Philippe Mangou, a lancé un appel au calme. « Malheureusement, le constat que nous faisons dans l’attente des résultats, et cela bien que les éléments des forces de défense et de sécurité aient investi toute la ville d’Abidjan et même occupé certains points sensibles, c’est qu’une certaine psychose s’est emparé de la population », a-t-il déclaré.

Le général Magou a appelé la population à vaquer à ses occupations comme à l'accoutumée. Une force combinée composée des troupes gouvernementales et des anciens rebelles est déployée et les Casques bleus sont aussi sur place pour prévenir toute violence durant la publication des résultats, a-t-il indiqué.
XS
SM
MD
LG