Liens d'accessibilité

DiCaprio : "Le monde nous regarde", il est temps d'agir pour le climat


Leonardo DiCaprio arrive à la cérémonie des Oscars, 28 février, 2016

Leonardo DiCaprio arrive à la cérémonie des Oscars, 28 février, 2016

C'est la demande de l'acteur Leonardo DiCaprio aux dirigeants mondiaux réunis à l'ONU pour signer l'accord de Paris sur le climat.

"Notre planète ne pourra pas être sauvée si nous n'abandonnons pas les énergies fossiles", a-t-il ajouté, déclenchant des applaudissements.

Militant écologiste, l'acteur américain oscarisé est ambassadeur de bonne volonté auprès des Nations unies, chargé spécialement des questions environnementales.

Devant les représentants de 171 pays, il s'est lancé dans un vibrant plaidoyer en faveur d'un "changement radical".

"Plus de beaux discours, a-t-il martelé, plus d'excuses, plus de manipulation de la science et des politiques par les entreprises liées aux énergies fossiles" comme le pétrole ou la charbon.

"Oui, nous avons conclu l'accord de Paris, c'est une raison d'espérer mais ce ne sera pas assez".

Tout comme le président américain Abraham Lincoln avait fait preuve de vision en abolissant l'esclavage, a-t-il dit, les dirigeants mondiaux doivent s'attaquer résolument "au problème crucial de notre temps: le changement climatique".

L'acteur s'est déclaré "terrifié" par les effets du réchauffement qu'il a pu constater dans l'Arctique, en Inde, en Californie ou au Canada. "Le changement climatique est plus rapide que ce que les plus pessimistes des experts prédisaient il y a quelques décennies", a-t-il affirmé.

Selon que vous réussirez à le juguler ou non, a-t-il lancé aux dirigeants mondiaux, "vous serez encensés ou honnis par les générations futures".

Avec AFP

XS
SM
MD
LG