Liens d'accessibilité

Au moins 56 civils tués en Syrie par des raids du régime, selon l’OSDH


Des réfugiés Yazidis à Diyarbakır en Turquie. 17 novembre 2015 (VOA/Mahmut Bozarslan)

Des réfugiés Yazidis à Diyarbakır en Turquie. 17 novembre 2015 (VOA/Mahmut Bozarslan)

Selon l'Observatoire Syrien des Droits de l’Homme, 16 enfants sont parmi les victimes des bombardements de vendredi.

Des bombardements à Jisrine et Kafar Batna dans la Ghouta orientale, ont fait «au moins 35 morts, dont six enfants et blessant des dizaines de personnes», selon l’Osdh.

A Douma, six personnes, dont deux enfants, ont péri dans une attaque à la roquette.

La Coalition de l'opposition syrienne tient les Russes pour responsables de l'attaque de Jisrine.

Par ailleurs, dans le centre du pays, 11 civils ont été tués, dont quatre enfants, dans des bombardements de l'aviation syrienne sur Talbissé dans la province de Homs, a ajouté l'OSDH.

Quatre enfants ont été tués dans un bombardement sur la ville de Hara dans la province de Deraa dans le sud du pays, ajoute l’Osdh.

Quatre autres civils ont également péri dans la ville de Sanamayn, à 30 km à l'est de Hara. Le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane n'était pas en mesure de préciser si cette attaque avait été perpétrée par les forces du régime ou par les rebelles.

Avec AFP.

XS
SM
MD
LG