Liens d'accessibilité

Cinq personnes tuées lors d'une attaque dans la région de Gao


La Fama patrouille dans le cercle d'Ansongo, région de Gao, au Mali, le 13 mars 2017. (VOA/Kassim Traoré)

Une attaque a entraîné la mort d'au moins cinq personnes dans le cercle d'Ansongo, région de Gao (entre Fafa et et Labezanga). De violents accrochages ont eu lieu entre l'armée malienne et groupes armés non identifiés.

Suite à l'attaque terroriste, le bilan provisoire fait état de cinq morts dont deux militaires et trois civils, plusieurs blessés et deux véhicules emportés.

Des groupes armés non identifiés ont essayé d'attaquer un détachement des Fama en patrouille dans cette localité.

La Fama patrouille dans le cercle d'Ansongo, région de Gao, au Mali, le 13 mars 2017. (VOA/Kassim Traoré)

La Fama patrouille dans le cercle d'Ansongo, région de Gao, au Mali, le 13 mars 2017. (VOA/Kassim Traoré)

La riposte ne s'est pas fait attendre et des accrochages dans le village de Fafa se sont produits.

Le nord du Mali était tombé en 2012 sous le contrôle de rebelles touaregs alors alliés à des groupes jihadistes liés à Al-Qaïda.

Les groupes jihadistes en ont été en grande partie chassés à la suite du lancement en 2013, à l'initiative de la France, d'une intervention militaire internationale qui se poursuit actuellement.

La Fama patrouille dans le cercle d'Ansongo, région de Gao, au Mali, le 13 mars 2017. (VOA/Kassim Traoré)

La Fama patrouille dans le cercle d'Ansongo, région de Gao, au Mali, le 13 mars 2017. (VOA/Kassim Traoré)

Le 5 mars, onze soldats maliens avaient été tués dans une attaque contre une base militaire à proximité de la frontière burkinabè, revendiquée par le "Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans", nouvelle formation jihadiste issue de la fusion entre plusieurs groupes du Sahel.

Kassim Traoré, correspondant à Bamako

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG