Liens d'accessibilité

Cinq personnes détenues par la police après une marche d'opposants sénégalais


Un policier fait un geste au parti d'opposition qui manifeste avant l'arrivée de Barack Obama, à Dakar, le 25 juin 2013.

Un policier fait un geste au parti d'opposition qui manifeste avant l'arrivée de Barack Obama, à Dakar, le 25 juin 2013.

Cinq personnes arrêtées vendredi lors d'une marche de l'opposition organisée à Dakar pour exiger une plus grande transparence dans la gestion du gaz et du pétrole découverts au Sénégal étaient dimanche toujours détenues par la police.

"Cinq personnes ont été identifiées et sont toujours détenues dans un commissariat de police à Dakar. Nous exigeons leur libération", a affirmé à l'AFP le député Mamadou Diop, un porte-parole de la coalition de l'opposition.

"C'est de l'intimidation et ça ne peut pas mener vers l'apaisement qui est nécessaire", a ajouté M. Diop.

Jointe par l'AFP, la police n'a pas voulu faire de commentaire.

Des forces de l'ordre déployées en masse à plusieurs carrefours de Dakar ont dispersé vendredi à coup de grenades lacrymogènes une marche organisée par la coalition de l'opposition sénégalaise pour le respect des libertés démocratiques et une plus grande transparence dans la gestion des gisements sous-marins de gaz et de pétrole découverts ces dernières années.

Les autorités avaient autorisé la marche mais demandé aux organisateurs que la manifestation ne se déroule pas au centre-ville. Ces derniers avaient refusé et des heurts se sont produits avec les policiers.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG