Liens d'accessibilité

FIFA : nouvelle révélation au lendemain de la démission de Blatter


Journalists look at a light installation showing the official logotype of the 2018 FIFA World Cup during its unveiling ceremony at the Bolshoi Theater building in Moscow, October 28, 2014. REUTERS/Maxim Shemetov (RUSSIA - Tags: SPORT SOCCER WORLD CUP MEDI

Journalists look at a light installation showing the official logotype of the 2018 FIFA World Cup during its unveiling ceremony at the Bolshoi Theater building in Moscow, October 28, 2014. REUTERS/Maxim Shemetov (RUSSIA - Tags: SPORT SOCCER WORLD CUP MEDI

L'Américain Chuck Blazer, ancien haut dirigeant de la FIFA, a reconnu que des pots-de-vin avaient été versés lors des processus d'attribution des Coupes du monde de 1998 et 2010.

Ces révélations de M. Blazer, rendues publiques mercredi par la justice américaine, datent de 2013 lorsqu'il avait été inculpé de racket et de corruption. Leur publication prend une toute autre ampleur au moment où la Fédération internationale de football (FIFA) traverse une crise sans précédent.

Ancien membre du comité exécutif de la FIFA de 1996 à 2013 et longtemps secrétaire général de la CONCACAF (Confédération d'Amérique du nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes), de 1990 à 2011, M. Blazer a plaidé coupable en novembre 2013 de racket, virements frauduleux, blanchiment d'argent et évasion fiscale.

Le millionnaire barbu et fantasque, incontournable pendant deux décennies dans le football sur le continent américain, a dévoilé les coulisses des attributions de deux éditions de la Coupe du monde dans ce qui constitue le premier témoignage d'un haut responsable de la FIFA sur certaines pratiques obscures de l'instance dirigeante du football.

"Durant la période où j'ai travaillé pour la FIFA et la CONCACAF, j'ai entre autres commis avec d'autres personnes au moins deux actes d'activité de racket", a déclaré M. Blazer qui a, depuis, été remis en liberté sous caution et a coopéré pleinement avec les enquêteurs.

"J'ai accepté avec d'autres personnes en 1992 ou autour de cette date de faciliter le versement d'un pot-de-vin pour la sélection du pays hôte de la Coupe du monde 1998", a admis Blazer, âgé de 70 ans.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG