Liens d'accessibilité

Etats-Unis-Chine : d’accord sur la sécurité, opposés sur les droits humains et les taux de change


Le ministre américain de la justice Eric Holder et Zhou Yongkang, membre du comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois, à Pékin

Le ministre américain de la justice Eric Holder et Zhou Yongkang, membre du comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois, à Pékin

Le dossier du Prix Nobel 2010, le dissident chinois Liu Xiaobao a été abordé, mais il n’a pas dominé les discussions avec les dirigeants chinois, a indiqué le ministre américain de la Justice, Eric Holder.

Pékin et Washington sont déterminés à accroître leur coopération en matière de sécurité, mais ont des divergences fondamentales concernant les droits humains. a déclaré le ministre américain de la Justice, Eric Holder, à l’issue de deux jours de visite en Chine. La politique monétaire constitue une autre pomme de discorde entre les deux capitales.

Le dossier du Prix Nobel 2010, le dissident chinois Liu Xiaobao a été abordé, mais il n’a pas dominé les discussions avec les dirigeants chinois, a indiqué Eric Holder. « La question a émergé, et sur ce plan, les Etats-Unis et la Chine ont un désaccord fondamental. Le président Obama a clairement exprimé sa position sur ce sujet. Nous pensons que la Chine doit respecter les droits fondamentaux de tous ses citoyens, y compris Liu », a déclaré le ministre américain de la Justice.

Liu Xiaobao purge une peine de 11 ans de prison pour avoir appelé à de profondes réformes politiques en Chine. Pékin le considère comme un criminel, mais Washington s’était félicité de son choix comme Prix Nobel de la paix 2010 et avait appelé à sa libération.

Eric Holder à Hong Kong

Eric Holder à Hong Kong

Les efforts de promotion de l’Etat de droit en Chine sont au point mort, l’Initiative Etats-Unis-Chine de dialogue des juristes n’ayant pas encore débuté, a déploré Eric Holder. « J’ai souligné l’importance que les Etats-Unis accordent à cette question et exhorté les experts à se réunir l’année prochaine. Un engagement à respecter l’Etat de droit, appliqué par des avocats bien formés et des juges impartiaux est essentiel à la lutte contre la corruption, à la stabilité et la prospérité de la société », a dit le ministre américain de la Justice.

Les deux gouvernements entendent accroître leur coopération dans le domaine de la sécurité, y compris la criminalité transnationale, le terrorisme et le trafic de stupéfiants, a-t-il souligné.

Eric Holder

Eric Holder

La protection de la propriété intellectuelle figurait en bonne place dans le programme de la visite de Holder à Pékin. La Chine est la principale source de produits contrefaits, allant des ordinateurs aux pièces détachées d’automobile, une pratique qui coûte des milliards de dollars aux Etats-Unis chaque année. Eric Holder s’est dit encouragé par les efforts de la Chine dans ce domaine et a confirmé la visite, en janvier prochain, du président chinois Hu Jintao ici aux Etats-Unis.

Autre litige entre les Etats-Unis et la Chine : Washington accuse Pékin de sous-évaluer sa monnaie, le yuan, pour favoriser ses exportations. A ce propos, le secrétaire américain au Trésor, Timothy Geithner, a dit qu’il exhortera ses homologues du G-20, qui se réunissent demain et samedi en Corée du Sud, à s’entendre sur de meilleures règles pour réguler les taux d’échange.

XS
SM
MD
LG