Liens d'accessibilité

Chérif Kouachi avait interdiction de quitter la France en 2011


Chérif Kouachi (Photo Préfecture de Police de Paris)

Chérif Kouachi (Photo Préfecture de Police de Paris)

Il était sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le territoire français quand il s'est rendu au Yemen en 2011, a confirmé lundi le ministère de la Justice.

PARIS (Reuters) - Chérif Kouachi, l'un des auteurs de l'attaque contre Charlie Hebdo qui a fait 12 morts mercredi à Paris, était sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le territoire français quand il s'est rendu au Yemen en 2011, a confirmé lundi le ministère de la Justice.

Lui et son frère Saïd Kouachi ont été formés au maniement des armes au Yémen en 2011, bastion d'Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), selon un haut responsable yéménite. Les deux hommes ont rejoint le Yémen clandestinement via Oman, où ils sont arrivés le 25 juillet 2011, et y sont restés deux semaines.

Pourtant, Chérif Kouachi, écroué en mai 2010 dans le cadre de l'enquête sur la tentative d'évasion de Smaïn Ait Ali Belkacem, condamné à perpétuité pour l'attentat du RER C de 1995, avait été placé, à sa libération, en octobre 2010, sous un contrôle judiciaire lui interdisant de quitter la France, a indiqué à Reuters Pierre Rancé, porte-parole du ministère de la Justice.

XS
SM
MD
LG