Liens d'accessibilité

Tchad : le président Déby Itno pas d’accord avec le nouveau calendrier électoral


Le président Idriss Déby Itno

Le président Idriss Déby Itno

Lors de la rencontre de mardi, le président Déby Itno a fait part de sa volonté de veiller à l’application de l’accord politique du 13 août 2007 et a donc exigé de la CENI l’organisation des élections selon le calendrier initial.

Soixante-douze heures après l’annonce faite par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) d’un remaniement du calendrier électoral, le président tchadien Idriss Déby Itno a rencontré les acteurs politiques, mardi, pour leur dire ce qu’il en pense.

Selon le nouveau chronogramme, il n’y aura plus d’élections cette année. Les législatives sont prévues désormais le 20 février 2011 et les élections locales le 27 mars 2011. Le scrutin présidentiel suivra le 8 mai 2011.

Lors de la rencontre de mardi, le président Déby Itno a fait part de sa volonté de veiller à l’application de l’accord politique du 13 août 2007 et a donc exigé de la CENI l’organisation des élections selon le calendrier initial.

Tchad : le président Déby Itno pas d’accord avec le nouveau calendrier électoral

Tchad : le président Déby Itno pas d’accord avec le nouveau calendrier électoral

« Mon sentiment, c’est que nous partons tout droit d’un report à un report, comme nous l’avons fait pour l’Assemblée nationale », a déclaré le chef de l’Etat tchadien. « Demain, vous allez aussi vous réunir pour dire : ‘bon… c’est une question politique, Président, on va rester quelques mois… un an, par consensus, on va former un gouvernement d’union nationale’ », a ajouté le président Déby Itno, qui a demandé à la CENI d’organiser les législatives et les locales cette année et la présidentielle l’année prochaine.

« La CENI a fait son travail », a déclaré, de son côté, Saleh Kebzabo au nom de la Coalition des partis pour la défense de la Constitution (CPDC), la principale coalition de l’opposition.

XS
SM
MD
LG