Liens d'accessibilité

Tchad : Abderahman Djasnabaille répond à Abdoulaye Wade


Le président sénégalais Abdoulaye Wade

Le président sénégalais Abdoulaye Wade

Djaména revendique le privilège de juger Hissène Habré, si Dakar ne peut pas le faire

Le tchad est tout à fait disposé à recevoir et à juger l’ancien président Hissène Habré.

C’est ce qu’a fait savoir le ministre des droits de l’Homme, Abderahman Djasnabaille, qui réagissait au propos du président sénégalais Abdoulaye Wade, disant vouloir se débarrasser de M. Habré.

M. Wade a fait part de son intention de demander à l'Union africaine de reprendre le dossier du procès de l'ancien dictateur tchadien, que le Sénégal avait accepté d'organiser à Dakar, dans un entretien diffusé vendredi. « Nous ne pouvons que revendiquer le jugement d’Hissène Habré au Tchad, a dit le ministre Djasnabaille, de façon à ce que les victimes puissent suivre de près. C’est là où les choses se sont passées, un jugement in situ serait une bonne chose pour l’opinion tchadienne, pour que cela soit pédagogique, pour qu’il n’y ait plus d’Hissène Habré au Tchad. »

XS
SM
MD
LG