Liens d'accessibilité

Centrafrique : une branche de l’ex-Seleka condamne le réarmement des FACA


Cathérine Samba-Panza, présidente centrafricaine encadrée des éléments des Forces armées centrafricaines

Cathérine Samba-Panza, présidente centrafricaine encadrée des éléments des Forces armées centrafricaines

La Cheffe d’Etat de la Transition a plaidé pour le réarmement de Forces Armées Centrafricaines (FACA), en vue de coopérer avec les forces internationales pour le retour de la paix en Centrafrique.

Catherine Samba-Panza s'est exprimée dans un discours à la nation en début de semaine.

Cependant, la chaine militaire de commandement de l’ex-Seleka basée à Bambari condamne cette initiative.

" Le réarmement des FACA est une provocation qui pourrait prolonger le pays dans un chaos sans précédent ", a déclaré à VOA Afrique le général Joseph Zoundeko président du Rassemblement pour le renouveau de Centrafrique (RPRC), une branche de l’ex-Seleka milice à dominance musulmane.

XS
SM
MD
LG