Liens d'accessibilité

Centrafrique : la transition politique prolongée jusqu'au 31 mars 2016


Catherine Samba-Panza, présidente de la transition en Centrafrique

Catherine Samba-Panza, présidente de la transition en Centrafrique

Le réalisme l'a emporté : la transition politique en Centrafrique est prolongée jusqu'au 31 mars 2016 pour permettre d'organiser des élections législatives et présidentielle en toute sécurité.

Des élections et un référendum constitutionnel avaient été prévus au mois de décembre 2015 en Centrafrique. Mais face à la montée des violences, le réalisme l'a emporté. Il a été décidé de prolonger la période de transition pour trois mois supplémentaires.

"La transition politique en République centrafricaine est prorogée pour la période allant du 31 décembre 2015 au 31 mars 2016", a ainsi annoncé un communiqué de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), dont un sommet extraordinaire s'est tendu mercredi 25 novembre à Libreville.

"L'effet principal de cette deuxième prorogation technique est de permettre aux autorités de la transition d'organiser des élections législatives et présidentielle crédibles et transparentes avant la fin du mois de mars de l'année 2016", écrit encore le communiqué signé par le président en exercice de la CEEAC, Ali Bongo.

XS
SM
MD
LG