Liens d'accessibilité

Tirs et barricades à Bangui après l'annonce des candidats à la présidentielle


L'ancien président de la Centrafrique François Bozizé

L'ancien président de la Centrafrique François Bozizé

L’ambassade de France à Bangui confirme que des barricades ont été érigées et des tirs entendus après le rejet de la candidature de l'ex-président François Bozizé.

L’ancien président centrafricain ne figure pas parmi les 30 candidats retenus pour la présidence du 27 décembre prochain. Il avait pourtant déposé sa candidature.

"Barricades et tirs" ont été signalés dans au moins huit quartiers de Bangui, affirme l'ambassade dans un message de sécurité envoyé par SMS, qui recommande à ses ressortissants d'"éviter ces secteurs et de limiter les déplacements au strict nécessaire".

La Cour constitutionnelle centrafricaine a annoncé le rejet de la candidature de François Bozizé à la présidentielle.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG