Liens d'accessibilité

Centrafrique : le vote n’a pas pu se dérouler dans certaines circonscriptions


Des électeurs en file devant l'Hôtel de ville de Bangui, 30 décembre 2015.

Des électeurs en file devant l'Hôtel de ville de Bangui, 30 décembre 2015.

Des incidents sans gravité ont été relevés à Paoua dans le nord-est du pays ou encore des échanges de tirs à Fatima, un quartier de Bangui dans la nuit de mercredi. Reportage de notre envoyée spéciale à Bangui,  Tatiana Mossot.

Au lendemain du vote, tous les acteurs, nationaux et internationaux se sont félicités du bon déroulement des élections sur l’ensemble du territoire.

Cela relève quasiment d’un miracle selon la Minusca et d’autres diplomates qui ont observé le scrutin.

Toutefois, le vote n’a pas pu se dérouler dans certaines circonscriptions, a déploré ce jeudi l'Autorité Nationale des élections (ANE).

Des incidents sans gravité ont été signalés à Paoua dans le nord-est du pays ou encore des échanges de tirs à Fatima, un quartier de Bangui dans la nuit de mercredi.

Près de deux millions d’électeurs devaient voter pour ce premier tour.

Ils avaient le choix entre 30 candidats à la présidentielle et au moins 1300 pour les législatives.

Malgré les retards et des problèmes techniques, l’ensemble des candidats ont réagi positivement jeudi matin, certains disant être satisfaits des résultats préliminaires observés par leurs représentants dans les bureaux de votes.

La compilation et le rapatriement de tous les résultats devra prendre plusieurs jours.

L’autorité nationale des élections à 15 jours pour annoncer les résultats définitifs, un deuxième tour serait alors prévu le 31 janvier si nécessaire.

XS
SM
MD
LG