Liens d'accessibilité

Centrafrique : le gouvernement et la MINUSCA appellent les groupes armés à la cessation des hostilités


Les forces de l'ONU patrouillent dans les rues de Bangui, en République centrafricaine, 12 février 2016.

Le porte-parole du gouvernement, Théodore Jousso, a lancé un appel à la cessation des hostilités aux groupes armés. La Mission des Nations unies en Centrafrique a également lancé le même appel.

M. Joussou a, au nom du gouvernement, demandé aux groupes armés d'intégrer le processus DDRR pour le retour définitif de la paix.

L’appel est lancé alors que Human Rights Watch accuse l'Union pour la Paix en Centrafrique (UPC), une faction ex-séléka basée à Bambari, d’avoir exécuté 32 civils. Selon le document ces faits remontent en décembre dernier.

Reportage de Freeman Sipila.

XS
SM
MD
LG