Liens d'accessibilité

Centrafrique: la Fomac toujours pas au complet


Julienne Mbetidemo, devant sa maison brulée par des membres de Seleka, dans le village de Ngangue, en Centrafrique, le 27 juillet 2013.

Julienne Mbetidemo, devant sa maison brulée par des membres de Seleka, dans le village de Ngangue, en Centrafrique, le 27 juillet 2013.

Environ 100 soldats du Congo Brazzaville sont arrivés dimanche et lundi à Bangui pour intégrer la force régionale, dont l’effectif n’a toujours pas atteint les 2000 soldats requis.

La République du Congo a finalement envoyé le reste de ses troupes devant compléter la Fomac. Les troupes sont à présent au nombre de 1600 et devrait atteindre les 2000 requis à la fin de la semaine, a dit à la VOA le général Jean-Félix Akaga, commandant de la Fomac et de la Micopax, la Mission de Consolidation de la Paix en République Centrafricaine. Mais il faudra encore attendre pour les troupes supplémentaires accordées par les chefs d’Etats de la région, qui devraient permettre le déploiement de plus de 3000 soldats en Centrafrique.

Malgré la lenteur de l’arrivée des troupes, la Force Multinationale des Etats d’Afrique Centrale renforce ses positions dans les localités ayant connu des violences récemment.

De récents combats entre communautés religieuses ont provoqué de vives tensions dans le pays, menaçant la stabilité du gouvernement.

XS
SM
MD
LG