Liens d'accessibilité

Nouveau gouvernement centrafricain: deux militaires des ex-FACA à la Défense et la Sécurité


André Nzapayeké, Premier ministre de Transition

André Nzapayeké, Premier ministre de Transition

Composé de 20 membres dont 7 femmes, ce gouvernement de transition reconduit des proches de l'ex président Michel Djotodia, avec comme principale nouveauté au moins un représentant des «anti-balaka»

Le Premier ministre centrafricain André Nzapayeké a formé lundi un nouveau gouvernement, conservant plusieurs figures connues, tels que Herbert Gontran Djono Ahaba ou Marie Noël Koyara, des proches de l’ancien président Michel Djotodia. On retrouve également Arnaud Djoubaï-Abazène aux Transports, et l’ancien ministre de l’économie Hassan Abdallah Kadre aux Télécommunications.

Les ministères de la Défense et de la Sécurité reviennent quant à eux à deux militaires issus de l’ancienne armée nationale, le général Thomas Timangoa et le colonel Denis Wangao ; tandis que les anti-balaka sont représentés avec Léopold Narcisse Bara au Ministère de la Jeunesse et des Sports.

Le ministère de l’ancienne ministre des Affaires sociales et de la Promotion du genre, Me Lucile Mazangué, disparait, et sera greffé sur le ministère de la Santé. La ministre des Affaires étrangères Léonie Banga-Bothy n’a pas été reconduite non plus ; mais six nouvelles femmes occupent désormais des postes ministériels dans ce nouveau gouvernement de 20 membres, ce dont s’est félicitée Mme Mazangué, jointe par la VOA pour une réaction.
XS
SM
MD
LG