Liens d'accessibilité

Cémac : Ntsimi ira-t-il à Brazza en juin?


Le sommet de la Cémac à Brazzaville en juin prochain promet d’être mouvementé à cause de la polémique autour du cas d’Antoine Ntsimi, le président de la commission de cet organisme, qui avait été refoulé à l’aéroport de Bangui en mars dernier. Quelques jours plus tard, il était déclaré persona non grata en République Centrafricaine.

Le président centrafricain François Bozizé voulait d’ailleurs encore son départ en janvier quand la Cémac devait tenir son sommet à Brazzaville, qui a été reporté.

La Cemac regroupe le Cameroun, la Centrafrique, la République du Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale et le Tchad.

Plusieurs observateur accuse Monsieur Ntsimi de malversation et de gaspiller beaucoup d’argent notamment en simples déplacements.

Ecoutez Mathurin Momet, directeur de publication du journal Le Confident en Centrafrique.

XS
SM
MD
LG