Liens d'accessibilité

Cellou Dalein Diallo se dit “déçu” après sa rencontre avec Alpha Condé


Cellou Dalein Diallo

Cellou Dalein Diallo

Le tête-à-tête tant attendu a finalement eu lieu mercredi à Conakry.

Le chef de file de l’opposition a déploré qu’il ait été le seul à avoir parlé. " J'ai été déçu qu'on n'ait pas échangé. Je m'attendais à mieux que ça", a-t-il déclaré à sa sortie.

Alpha Condé m'a dit: ‘Je suis là pour t'écouter. Je vais confronter tes propositions et observations à celles de la mouvance (présidentielle) et moi, en tant que président de la République, au-dessus de la mêlée, je prendrai une décision’.

Au cœur de la discorde, le calendrier électoral.

Le président Condé insiste sur la tenue des élections présidentielles en Octobre, avant les élections locales.

L’opposition, de son côté, dénonce ce qu’elle décrit de ruse. Elle réclame la tenue des communales prévues en mars 2016 avant l’élection présidentielle par crainte que le personnel communal en place, nommé par le pouvoir, n’influence le scrutin en faveur du régime en place.

À travers la capitale Conakry, les partisans de Condé vantent déjà la victoire de leur leader. Un triomphalisme qui anime les esprits et provoque la colère de l’opposition surtout que les dernières élections régionales ont eu lieu il y a une décennie.

Une colère risque de monter d’un cran. L'opposition est déterminée à envoyer ses partisans dans les rues à travers le pays. Maintenant le virus Ebola fait moins de ravage, le militantisme a repris de la vigueur.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG