Liens d'accessibilité

RCA : la CPJC veut le dialogue


Le président François Bozizé

Le président François Bozizé

C’est Abdoulaye Hissène, numéro un de la rébellion sur le terrain, qui a fait cette offre. Le porte-parole de la CPJP, le Dr Bevarrah Lala confirme l’information et demande la tenue d’une réunion en dehors de la Centrafrique.

La Centrafrique tournera-t-elle le dos définitivement à l’insécurité qui mine le pays ? En tout cas, la Convention des Patriotes pour la Justice et la Paix (CPJP) de l’ancien ministre Charles Massi, principal groupe rebelle à n’avoir pas encore signé d’accord de paix avec Bangui, semble prêt au dialogue.

La CPJP demande, en effet, l’ouverture d’un dialogue pour un accord de paix avec le pouvoir centrafricain.

C’est Abdoulaye Hissène, numéro un de la rébellion sur le terrain, qui a fait cette offre. Le porte-parole de la CPJP, le Dr Bevarrah Lala confirme l’information et demande la tenue d’une réunion en dehors de la Centrafrique.

« De tout temps, la CPJP avait la volonté de négocier avec le gouvernement, mais l’approche pour le faire était parfois maladroite », a indiqué Dr Lala. « Souvent, on essayé de faire un aparté, prendre tel groupe, négocier, etc. Et après quelque temps, ce n’est pas ça du tout et ça reprend », a expliqué le porte-parole de la CPJP.

XS
SM
MD
LG