Liens d'accessibilité

CAN-2017 - La qualification de la Guinée-Bissau confirmée par la CAF


CAF

CAF

La Fédération zambienne de football (FAZ) avait saisi la CAF d'une réclamation, contestant "l'éligibilité" au sein de l'équipe bissau-guinéenne du gardien de but Papa Massa Mbaye Fall, né à Dakar, au Sénégal voisin.

La qualification de la Guinée-Bissau pour la CAN-2017, la première de l'histoire du pays, a été confirmée par la Confédération africaine de foot (CAF), déboutant la Zambie qui contestait la nationalité du gardien de but bissau-guinéen.

La Guinée-Bissau s'était qualifiée pour la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2017) après sa victoire (3-2) sur la Zambie début juin, combinée à la défaite du Congo 2-1 au Kenya lors de l'avant-dernière journée des qualifications du groupe E.

Deux jours après le match, la Fédération zambienne de football (FAZ) avait saisi la CAF d'une réclamation, contestant "l'éligibilité" au sein de l'équipe bissau-guinéenne du gardien de but Papa Massa Mbaye Fall, né à Dakar, au Sénégal voisin.

Elle l'a accusé notamment d'avoir joué pour le Sénégal depuis mai 2014, laissant entendre qu'il était de nationalité sénégalaise, et demandé à la CAF d'accorder la victoire à la Zambie.

Après examen de la réclamation, "la CAF a tranché en notre faveur. Nous sommes donc qualifiés", a déclaré jeudi à l'AFP le président de la Fédération de football de Guinée-Bissau (FFGB), Manuel do Nascimento Lopes.

La "décision sur l'éligibilité du joueur Papa Massa Mbaye de la Guinée-Bissau" a été rendue par la CAF le 22 août, selon un communiqué de la Confédération publié sur son site Internet et consulté jeudi par l'AFP.

"La Commission d'organisation de la Coupe d'Afrique des Nations a conclu à l'éligibilité du joueur Papa Massa Mbaye de la Guinée-Bissau qui, d'après la décision, satisfait aux dispositions" fixées par la Fifa, est-il écrit dans ce communiqué.

"Les investigations de la CAF ont permis d'établir que Mbaye Fall, qui a évolué pour des clubs en Espagne" de 2009 à 2015, "n'a jamais joué pour l'équipe nationale du Sénégal. Dans une lettre datée du 10 juin 2016, la Fédération sénégalaise de football a confirmé que le joueur n'a jamais été enregistré en son sein", est-il précisé.

En outre, selon le texte, la FFGB "a fourni à la CAF" divers documents personnels du joueur, attestant qu'il "réside dans le pays depuis le 23 avril 2009" et que sa grand-mère Ngone Kane Diouf "était née en Guinée-Bissau", notamment.

Le texte évoque d'autres arguments et articles du règlement de la Fifa et conclut: "La Commission d'organisation de la CAN considère le joueur éligible et en conséquence le match Guinée-Bissau - Zambie du 4 juin 2016 est homologué sur le score acquis sur le terrain".

La CAN-2017 est prévue du 21 janvier au 12 février 2017 au Gabon. C'est la première fois que les "Djurtus" (Lycaons) - surnom de l'équipe nationale bissau-guinéenne - sont qualifiés pour une phase finale de CAN.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG