Liens d'accessibilité

CAN 2017 : J-100, les préparatifs vont bon train au Gabon

  • Eddy Isango

Le président Ali Bongo du Gabon lors de son investiture, 27 septembre 2016.

Le président Ali Bongo du Gabon lors de son investiture, 27 septembre 2016.

Le comité d’organisation de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations 2017 (COCAN) a lancé au stade de Franceville le compte à rebours pour le coup d'envoi de cette compétition qui doit se tenir du 21 janvier au 12 février 2017au Gabon, pays encore marqué par une crise post-électorale qui a fait de nombreux morts.

Le compte à rebours a commencé jeudi, jour j-100 au stade de Franceville où 300 jeunes volontaires s’étaient réunis.

"Ce tifo… était l’occasion pour cette jeunesse de s’approprier sa fête et véhiculer à la fois ce message de solidarité et d’hospitalité qu’elle réserve à l’Afrique du football en janvier prochain et manifester toute la fierté de participer à cette aventure humaine ", indique le COCAN dans un communiqué relayé par le site Internet de la Confédération africaine de football (CAF).

Dans le même texte, le COCAN Gabon rappelle que les préparatifs de la CAN s’intensifient et abordent progressivement la dernière ligne droite.

"La fête à Port-Gentil, Oyem, Franceville et Libreville promet d’être belle à la hauteur de ce plateau sportif issu des dernières éliminatoires", souligne-t-il.

Les troubles post-électoraux avaient suscité des inquiétudes sur le maintien de la CAN 2017.

Mais, le président gabonais sortant réélu, Ali Bongo, a rassuré que son pays était toujours en mesure d’organiser la compétition.

La CAF a, elle aussi, maintenu le Gabon pour abriter la coupe et assure que la cérémonie du tirage au sort y aura bien lieu le 19 octobre prochain.

Le Gabon a été plongé dans des manifestations violentes après la proclamation de la victoire de M. Bongo élu avec 50,66% contre 47,24% à son rival de l’opposition Jean Ping.

XS
SM
MD
LG