Liens d'accessibilité

CAN 2015 : les quatre équipes du groupe D se neutralisent


Gervinho lors de la CAN 2012, Malabo, 2012

Gervinho lors de la CAN 2012, Malabo, 2012

La Cote d'Ivoire et le Cameroun ont lutté pour revenir au score face à la Guinée et le Mali

Les Eléphants de Côte d’Ivoire ont eu chaud mardi à Malabo.

Les Ivoiriens sont passés par toutes les émotions face à une excellente équipe de Guinée. Contre toute attente, c’est le Sily National qui ouvre le score à la 36e minute par Mohamed Yattara. Ce score reste inchangé jusqu’à la mi-temps.

Le premier carton rouge de la CAN a été reçu par Gervinho

L’attaquant ivoirien s'est rendu coupable d’un vilain geste dans la surface de réparation contre un défenseur guinéen. L’arbitre n’hésite pas une seconde malgré les protestations du joueur de l'AS Rome.

Réduits à dix, Les Eléphants vont alors offrir un autre visage plus conquérant lors des trente dernières minutes.

Seydou Doumbia égalise logiquement. Entre en jeu sept minutes auparavant, l'Ivoirien décoche une frappe croisée qui file au fond des filets guinéens.

1-1, le score ne change pas et les Ivoiriens ne sont donc pas rassures pour leur début dans la compétition. Ils perdent aussi Gervinho, l'un de leurs joueurs vedettes, pour au moins un match.

A la fin de la rencontre, le capitaine ivoirien, Yaya Toure a déclaré : "on savait que la CAN n'était pas un tournoi facile. On a fait preuve de maladresse en première période mais on a eu une bonne réponse. On a encore une chance de se qualifier."

En revanche, la prestation guinéenne a du faire plaisir à tous les supporters restes au pays. Pour Michel Dussuyer, sélectionneur de la Guinée, son équipe "est un peu sur la frustration. On a peut-être manqué d'expérience dans la gestion de notre avance."

Ce bon résultat du Sily national a été endeuillé. Une grenade a explosé dans une buvette dans un quartier populaire de Conakry lors de l'ouverture du score par la Guinée. La gendarmerie guinéenne dénombre plusieurs morts et blesses

Les Camerounais chahutés

Ce mercredi, toutes les équipes du groupe D sont à égalité avec un point, et ce, en raison de l’autre match nul entre le Mali et le Cameroun (1-1)

Ce match fut assez équilibré avec une domination malienne pendant plus d'une heure. Les Aigles réussissent a concrétisé cette pression en seconde période.

Sambou Yatabaré, du droit, inscrit son 3e but en 4 sélections.

Les Maliens pensaient avoir fait le plus dur mais c’est sans compter Oyongo. Le Camerounais contrôle magnifiquement du droit puis bat du gauche le portier malien Diakité.

Les Maliens se sont vus refuser un but dans les arrêts de jeu et avec raison car Yatabaré, encore lui, était hors-jeu

XS
SM
MD
LG